Opinion PP Xàbia: «Si quelque chose ne fonctionne pas, changez-le»

À Xàbia, le moment est venu de changer la dynamique administrative et informative des appels d'offres des municipalités. Le gouvernement municipal répète sans cesse la même erreur, le groupe populaire propose un appel d'offres unique et confie tout à la même entreprise: à la fois la rédaction du projet et l'exécution des travaux.

Après 8 années de gouvernement, nous justifions notre maire qu'il est temps d'arrêter de vendre des émotions, des informations redondantes et excusées et que son intérêt n'est autre que de diriger et de couvrir les besoins d'une municipalité qui exige de l'efficacité.

Il peut y avoir des événements imprévus, même s’il est bien géré, bien sûr ... mais cela ne peut pas être comme cela depuis 2007 jusqu’à aujourd’hui nous courons depuis longtemps entre le ministère, la Confédération, le conseil municipal et les techniciens de la construction pour avoir un pont à Triana assurance.

La procédure d'appel d'offres des travaux publics du gouvernement municipal ne fonctionne pas pour nous, nous proposons donc de modifier la dynamique suivie.

Le gouvernement municipal nous dit que ce qui est possible est fait, et nous nous demandons si ce qui est dû est fait. Nous nous demandons comment il est possible que les fissures existent déjà dans 2017 et que maintenant, après les vidéos des réseaux sociaux, nous nous réveillons, nous effectuons les visites et nous nous précipitons.

Combien de fois avons-nous interrogé le public sur le pont de Triana ... Nous nous sommes demandé ce qui se serait passé si le déluge du 2007 avait détruit le pont de Triana? À ce rythme de gestion et de procédures ... Aujourd'hui, nous serions sûrement sans le pont. C'est exactement ce qui s'est passé dans le tronçon de la route du fleuve Gorgos, où l'accès est encore interrompu depuis 2007.

Les travaux ne sont pas pour cet exécutif, le modus operandi qui suit est de communiquer et l'exécution n'est pas atteinte, il est annoncé que la rédaction du projet sera offerte, que le libellé a été attribué, que le projet sera approuvé. , qui reçoit le travail ...

À Xàbia, cette procédure ne fonctionne pas. Nous trouvons des entreprises qui optent pour des offres et soumettent leurs offres sans comptabilité, sans étudier attentivement les projets qu'elles budgétent, elles jouent définitivement avec les besoins d'une municipalité. C'est pourquoi le moment est venu de changer la dynamique, nous ne pouvons pas continuer dans cette partie.

Les gens voient que le gouvernement municipal répète sans cesse la même erreur, et nous proposons que la rédaction du projet et l'exécution des travaux soient confiées à la même entreprise.

Nous serions surpris qu'avec un seul appel d'offres, le problème des «entreprises non conformes» soit résolu, car l'entreprise qui exécute les travaux connaîtra les moindres détails du projet, car elle l'a écrit. parce qu'il ne fera pas valoir des défauts techniques à son projet; parce que les travaux seront correctement budgétisés; parce qu'il n'y aura pas de victimes imprudentes; les entreprises ne semblent pas non plus tenter leur chance et leur fortune à nos dépens; et ce qui nous exciterait vraiment serait que les travaux soient terminés.

Les voisins entrent dans une phase de négligence lorsque les innombrables publications d'un travail commencent, vendant des émotions vides, attendant que le travail soit terminé et quand on se rend compte qu'il s'avère que la rédaction des projets n'a pas encore été offerte.

Et bien que la publicité et la communication constituent le travail le plus important du maire; les voisins ne demandent que des résultats et une gestion efficace et l'expérience a montré qu'il existe des procédures qui ne fonctionnent pas. C'est pourquoi le populaire souhaite vivement apporter des modifications qui améliorent et garantissent l'exécution des travaux publics.

articles connexes

Commentaires sur "Opinion PP Xàbia:« Si quelque chose ne fonctionne pas, changez-le »"

Commentaires 2

  1. Facture:

    Que le pont de Triana ne soit pas réaménagé ni refait est une honte et une imprudence. Au lieu de cela, l'argent va en quantité aux fêtes et aux fêtes municipales, quelque chose ne fonctionne pas et doit être reflété. La première chose est la sécurité et le confort des citoyens, c'est pourquoi nous payons des impôts. Assez de temps a passé pour que le pont soit fait, l'infrastructure nécessaire pour la communication.

    • Miquel Strogoff:

      Ces travaux devraient être payés par la Confédération hydrographique de Júcar, qui en est le propriétaire et qui a la compétence ...
      Chaque chose est votre chose.

(Obligatoire)

26.478
1.700
4.755
435
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour vous proposer des publicités personnalisées et collecter des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre Politique de cookies.