Xàbia a prêt la terre pour les ronds-points projetés sur la route de Gata

El Javea Town Hall votera, jeudi jeudi, à la convocation d'une session plénière extraordinaire, l'approbation de l'exposition publique des projets d'expropriation nécessaires pour développer deux carrefours giratoires dans le CV 734 (Carretera de Gata). Il s’agit de deux dossiers promus par les conseils du patrimoine et de la scène urbaine pour améliorer la sécurité routière grâce aux carrefours giratoires régulant l’accès au cimetière et au futur parc industriel de Catarrojes par Ramblars.

Le Consistoire a déjà préparé les projets d’expropriation (qui concernent à chaque fois les propriétaires de 10 et de 12) et a réservé l’argent nécessaire pour les payer, soit au total environ X euros. Toutes les expropriations concernent de petites extensions de terres classées comme terres agricoles, sauf une qui concerne des terrains industriels.

La plénière doit maintenant approuver l’exposition publique de ces expropriations afin de clore cette étape précédente et que le ministère du Logement, des Travaux publics et de la Vertébration du territoire puisse commencer à développer la construction de l’un des ronds-points, situé à la jonction du cimetière municipal. et qu'il sera entièrement financé par la Generalitat.

En fait, le gouvernement valencien a déjà réservé des euros 500.000 dans les comptes de 2019 pour ce travail proposé avec une exécution semestrielle (son coût total est d'un million d'euros). Le second des ronds-points est encore en phase de projection.

Ces infrastructures sont également stratégiques pour le développement de la zone industrielle de la région de Catarrojes, qui compte déjà des projets techniques prêts pour l’urbanisation. La première phase devrait être lancée l’année prochaine: Catarrojes 1. Ce règlement couvre les mètres carrés 26.625 répartis en parcelles 12.

articles connexes

Commentaires sur "Xàbia a prêt la terre pour les ronds-points projetés sur la route de Gata"

Commentaires 2

  1. Lacapa:

    Le rond point au cimetière ok. mais celui du polygone à Catarrojes vaut mieux le laisser pour quand on voit certains développements industriels. Maintenant c'est simplement une utopie et pour les utopies, l'argent vaut mieux l'utiliser dans des travaux de trottoirs infernaux.

*

25.051
1.503

Ce site utilise des cookies pour vous d'avoir la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir donnez votre consentement à l'acceptation des cookies mentionnés ci-dessus et l'acceptation de notre Politique de cookiesCliquez sur le lien pour plus d'informations. Fermer