Les voisins de Duanes de la Mar se plaignent du passage étroit dans les terrasses de loisirs

L'accès piétonnier dans les zones de loisirs de Xàbia est à l'origine de plus en plus de divergences entre les voisins de Duanes de la Mar. Les piétons qui tentent de marcher ou d'accéder aux zones où se trouvent des terrasses de restauration se plaignent du rétrécissement du passage.

D'une part, les voisins mentionnent le secteur de la place Adolfo Suarez, «Entre les tables installées et les chaises empilées, il n’ya pratiquement aucun passage»dit un voisin et ajoute que "Si une personne va avec un landau ou un fauteuil roulant, elle doit faire un bon détour devant les terrasses, une situation dans laquelle il n'y a pas beaucoup de marge non plus."

En revanche, les hommes d’affaires se défendent en affirmant qu’ils placent leurs tables et leurs chaises à l’endroit où le conseil municipal a placé la tôle qui marque le point le plus proche du trottoir, «Mais le fait d'avoir des chaises empilées une fois la terrasse installée est ce qui rend le passage difficile», insiste un résident.

Depuis Xàbia.com Nous avons pu vérifier cette situation, en effet, les hommes d’affaires respectent les règles pour l’installation des tables mais il est également vrai que l’espace entre les tables et la façade est étroit.

«Les jours de plus en plus nombreux de piétons, comme les week-ends ou les jours de fête, il est encore plus difficile d’y accéder parce que c’est une occupation de la voie publique non autorisée qui constitue une violation des règlements du conseil municipal et occupe plus d’espace qu’autorisé. Les piétons circulent dans les deux sens, évitant les obstacles et les serveurs traversant. Si on dit à tout cela de partir avec un chariot, la situation s'aggrave », disent des voisins.

articles connexes

Commentaires sur «Les voisins de Duanes de la Mar se plaignent du passage étroit dans les terrasses de loisirs»

Commentaire 1

  1. Jesus Boada:

    Pas seulement à Duanes, mais aussi à l'Arenal. Il semble qu'une fois de plus, le conseil municipal quitte ses fonctions et autorise certains hôteliers qui ne recherchent que le commerce, que leur commerce occupe ou non un espace réservé aux piétons. Il y a des endroits inhabituels pour mettre une table et quelques chaises dans les bars de la rue Cabo de la Nao Pla

(Obligatoire)

26.478
1.699
4.772
436
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour vous proposer des publicités personnalisées et collecter des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre Politique de cookies.