Le jeune Javiense Miguel Esteve fait ses débuts ce week-end en tant qu'arbitre assistant de

Il y a peu de jeunes qui osent être des arbitres de football. La javiense Miguel Esteve Espasa arbitre depuis deux ans. Avec seulement 14 ans, il était clair que sa vocation était d’être un arbitre de football. Maintenant avec les années 16, il est inscrit dans la délégation de Benidorm.

Comme tout jeune homme, il a commencé à jouer au football, mais il l'a combiné en arbitrant des matchs non fédérés jusqu'aux années 13 dans une ligue locale. Miguel dit qu'il aime jouer, maintenant arbitre jusqu'à la jeunesse régionale 2, est assistant dans la catégorie régionale et était jusqu'à présent assistant préférentiel lors de matches amicaux.

Ce dimanche seulement débutera au jeu officiel de prédilection à Gandia, dans la soirée Portuarios-Alginet. Depuis qu'il est mineur, son père l'accompagne toujours aux fêtes. Miguel souligne que les arbitres ne sont pas en sécurité sur les terrains de football et qu’ils passent parfois des moments difficiles.

Bien qu'il n'ait pas encore eu à suivre de cours d'arbitrage vidéo (VAR), Miguel déclare qu'il doit le perfectionner dans certaines actions du jeu, mais il espère qu'il changera peu à peu. Le jeune arbitre déclare que "Le VAR aide les principaux arbitres qui font des erreurs, avec le VAR l'arbitre a plus de sécurité".

Pour s’entraîner et continuer à évoluer en tant qu’arbitre, Miguel examine les collèges de rang supérieur à celui qu’il arbitre. Au niveau national, il aime l’arbitre Juan Martínez Munuera et Antonio Matéu Laoz. Miguel se définit comme un arbitre qui aime jouer, aime dialoguer plutôt que montrer une carte, mais reconnaît qu'il est très difficile de joindre l'élite de l'arbitrage.

Esteve reconnaît que "Ce sont des tests très difficiles, mais si vous y réfléchissez, j'espère un jour l'occasion". En ce sens, la délégation de Benidorm se rend de temps en temps pour effectuer des tests physiques et techniques afin de savoir si elle est qualifiée pour arbitrer.

Le passe-temps de l'arbitrage vient de lui-même, il aimait arbitrer plutôt que jouer. "L'arbitrage vous rend accro, vous voulez siffler les matches, je suis content des matches et j'ai une immense illusion d'arbitrage"dit Miguel.

Un autre point important est la préparation physique. Miguel a un entraîneur personnel, qui l'aide à la préparation pratiquement tous les après-midi. Le matin, il étudie le 4º d'ESO à l'école María Inmaculada. Ainsi, en semaine, le matin, il étudie, les soirées de formation, de cours particuliers et les week-ends pour arbitrer.

articles connexes

Commentaires sur "La jeune javiense Miguel Esteve fait ses débuts ce week-end en tant qu'arbitre préférentiel adjoint"

*

25.059
1.505

Ce site utilise des cookies pour vous d'avoir la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir donnez votre consentement à l'acceptation des cookies mentionnés ci-dessus et l'acceptation de notre Politique de cookiesCliquez sur le lien pour plus d'informations. Fermer