Le candidat socialiste au Sénat souligne à Xàbia les "défis importants" pour un changement en Espagne

Le candidat socialiste numéro 1 au Sénat d'Alicante, Pepe Asensi, s'est rendu ce matin à Xàbia, où, au cours de la campagne électorale, il s'est rendu sur le marché, accompagné du maire, José Chulvi et conseillers. Par la suite, Asensi est apparu à la Casa del Poble (siège du PSOE) et a fait remarquer que «Nous sommes dans une campagne d'une importance exceptionnelle. Les livres d'histoire parleront de cette campagne car il peut s'agir d'une étape de progrès ou d'un échec impensable, aux conséquences catastrophiques pour la société espagnole ».

Le candidat au Sénat a déclaré à propos de la situation en Catalogne que «Il est important que le gouvernement qui en sort confronte le problème de la Catalogne, du strict respect de la loi et de la Constitution, et essaie de rétablir le dialogue dans le fossé social».

«Le PSOE est le seul parti à proposer un programme sur la table. En émigration, nous devons respecter les droits internationaux, les personnes issues de conflits ont le droit de les assimiler »a ajouté Asensi.

«Rejet du PSOE»

Le candidat socialiste a passé en revue le discours des autres partis qui «Les élections ne sont pas gagnées, une série de forces ont été conjuguées, la crise catalane, les données économiques et les droits unis par un seul et même intérêt à jeter les socialistes de la Moncloa. Tirer sur le PSOE peut conduire à une situation grave pour l'Espagne ».

Pour sa part, Chulvi a indiqué qu'ils attendent, dimanche prochain, «Congé renforcé pour former un gouvernement. Un gouvernement avec de nombreux problèmes hérités du Parti populaire, coupant les droits sociaux des gens ».

Le chef du PSPV-PSOE a reconnu que "Les socialistes ont augmenté le salaire minimum, amélioré les retraites et s'ils parviennent à être la force majoritaire pour former un gouvernement, l'Espagne jouira à nouveau d'un prestige international."

articles connexes

Commentaires sur "Le candidat socialiste au Sénat souligne à Xàbia les" défis importants "d'un changement en Espagne"

Commentaires 3

  1. ariquitaún:

    Les hommes qui m'ont le plus volé sont des hommes blancs et espagnols: tous les ministres du PP, Zaplana, Camps ... un seul d'entre eux a coûté des dizaines de milliers de fois plus que n'importe quel immigrant. La banque nous a coûté 60.000.000.0000 euros ... et le problème, ce sont les malheureux à qui on donne un jus dans le port à quatre heures du matin.
    Si chaque fois qu'un immigrant commet une infraction, nous renvoyons tout le monde hors de son pays, je trouve ça cool, mais si un gars de Burgos tue sa femme, il enfermera tous les Burgos sans procès.

  2. Guillermo Geisser:

    Les droits sociaux des Espagnols commencent par une sécurité sociale digne sur tout le territoire espagnol, c’est-à-dire qu’ils vous assistent de la même manière partout.
    Une éducation sans endoctrinement autonome par la langue et une sécurité citoyenne garantie, c’est pourquoi nous ne payons pas d’impôts pour l’émigration incontrôlée qui nous envahit, seigneurs politiques, c’est les droits sociaux que nous voulons voir si les Espagnols se rendent compte que nous ne sommes pas un pays. être riche en collectionnant constamment des êtres humains d’autres pays quand il ya des gens ici qui ont besoin de travail, de santé et d’éducation.

  3. Juan Garcia Patiño:

    Je crois que si le représentant maximum du parti socioleches de PROGRESISTA est notre Spanishista honnête et sincère, le désastre de
    Sanchez va avoir du mal à convaincre quiconque à deux doigts, pourquoi découvrir que les migrants qui nous envahissent en masse doivent avoir droit à l'asile pour donner l'adresse de leur domicile et s'y montrer Qualité humaine Quand une personne est volée ou violée après avoir changé d’avis et laissé des histoires chinoises, nous voulons une émigration réglementée avec des personnes qui viennent travailler et s’intègrent à nos coutumes et qui n’imposent ni les siennes ni les pays. du magred ils ont réduit leur population carcérale et consacrent leur argent à l’achat de chars et de f-16 aux Américains pour voir avec quelles intentions, Ceuta, Melilla, les Canaries leur dit quelque chose.

(Obligatoire)

26.478
1.710
4.910
445
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour vous proposer des publicités personnalisées et collecter des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre Politique de cookies.