Jávea.com | Xàbia.com
Rechercher

Benitatxell fait le point et clôture 2020 avec 3,6 millions de subventions cumulées en deux ans

31 décembre 2020 - 12: 33

Le Poble Nou de Benitatxell fait le bilan de cette année 2020 difficile. Ce mercredi 30 janvier, l'équipe gouvernementale a tenu une réunion télématique avec les médias de la région pour faire le point sur cette année. Rendant visible l'unité de tout l'exécutif, qui travaille de manière transversale dans tous les domaines, les conseillers de Més Benitatxell ont passé en revue les projets et événements importants qui ont été menés et ont exposé les défis pour l'avenir.

L'un des chiffres les plus choquants qui ont été publiés est l'accumulation de subventions accordées au Conseil municipal pour les travaux et les infrastructures depuis que l'exécutif actuel est entré au gouvernement. Le consistoire a reçu la confirmation d'une aide d'environ 3.600.000 1.800.000 XNUMX euros de la part d'entités telles que la Generalitat Valenciana, le conseil départemental d'Alicante ou le gouvernement central. Parmi ceux-ci, une grande partie, XNUMX XNUMX XNUMX euros, sera allouée à la réforme et à la rénovation de l'école Santa María Magdalena dans le cadre du plan de construction, tandis que le reste sera réparti dans d'autres projets à grande échelle.

Projets et actions

Certains d'entre eux ont déjà été exécutés ou sont en cours, comme la renaturalisation de la crique de Moraig et de la Cova dels Arcs, la réhabilitation de la rue Llebeig ou la création d'une zone de loisirs verte dans le quartier des Les. Polices. D'autres, qui commenceront à se développer l'année prochaine et devraient être achevés à la fin de la législature, sont la reconversion du bâtiment Capelletes en bureaux municipaux et un nouvel Office du Tourisme; l'extension et l'amélioration du Camí de l'Abiar; l'aménagement paysager de la Plaza de les Pesqueres ou la réforme de l'avenue d'Alicante pour créer une plate-forme unique qui améliore la sécurité des piétons, en particulier celle des enfants qui vont à l'école le long de cette route.

D'autres petites actions menées en 2020 et que le conseiller aux infrastructures, Jorge Pascual, a déboursées, ont été la construction d'un mini-rond-point qui régule la circulation entre l'entrée de Xàbia, l'Avenida de València et la calle Mercat; la réorganisation de la rue Thomas Wilson à Pueblo de la Paz; la réparation et le remplacement de câbles volés ou la création d'un rond-point dans le quartier des Magnolias à Cumbre del Sol.

Enfin, Pascual a avancé d'autres actions prévues pour les prochaines années. Les premiers mois de 2021 seront prêts à améliorer la fermeture du dépôt municipal de véhicules; le remplacement de la chaussée du parc de la Plaça de les Pesqueres ou l'amélioration du conditionnement acoustique des salles de classe de l'École de musique et de danse. Plus tard, la réforme de divers terrains de jeux sera effectuée; l'adaptation et le pavage du parking de la rue Capelletes; l'amélioration paysagère de l'accès à la commune par la route de Xàbia; l'amélioration de l'image de la Plaza de la Iglesia et des rues adjacentes de La Iglesia et Raconet; la création d'un espace pour la Bebeteca au sein de la bibliothèque municipale; l'adaptation des toilettes du marché municipal aux règles d'accessibilité; l'asphaltage des routes en mauvais état dans les urbanisations et la création d'un rond-point dans l'urbanisation des Fonts pour résoudre le problème dû au grand volume de véhicules qui circulent sur le Camí Vell de Teulada.

Une année marquée par COVID-19

Mais sans aucun doute, l'événement qui a le plus marqué en 2020 est la pandémie de Covid-19, qui depuis mars met le monde entier en haleine. Lors de la conférence de presse, il y a eu un examen de toutes les mesures prises pour lutter contre le virus, à la fois pendant l'état d'alarme et par la suite pour atténuer ses effets économiques. La conseillère aux services et à la sécurité des citoyens, María José Ivars, a remercié la police locale et la protection civile pour leur excellent travail tout au long de cette année, en particulier avec la ronde de 20 heures pendant la détention et la première sortie des enfants après 45 jours à domicile. Il a également rappelé les actions menées en matière de nettoyage et de désinfection pendant les mois les plus durs de la pandémie. Parmi eux, le nettoyage et la désinfection des rues et des bâtiments publics, la désinfection avec un tracteur de pulvérisation et l'acquisition de machines de désinfection (ozonateur et stérilisateur à l'acide hypochloreux).

Pour sa part, la conseillère des services sociaux et de la santé, Isabel Garrido, a influencé le grand effort économique et technique qui a été fait par le ministère des Services sociaux pour atténuer l'urgence sociale. Ainsi, comme on l'a bombardé, le budget initial de 160.000 110.000 euros a été ajouté à 360.000 188 euros supplémentaires en mars, dont un chiffre record de 2019 ​​567 euros. De plus, en ce qui concerne le nombre de personnes présentes, il est passé des 2020 nominations accordées en 2019 à 16.764 en 2020, soit quatre fois plus que l'année précédente. Et enfin, en ce qui concerne la dotation en avantages financiers individuels, en 67.320, elle était de XNUMX euros alors qu'en XNUMX elle était de XNUMX euros. "Ces chiffres montrent l'ampleur du travail que le département a dû assimiler dans ces moments difficiles", a déclaré Garrido, qui a souligné le grand travail et "l'implication dès le début" des deux travailleurs sociaux et du psychologue qui composent département.

Boostez vos échanges

Le COVID-19 a laissé des conséquences à tous les niveaux, mais l'un des secteurs les plus touchés a été le commerce local. Pour cette raison, le gouvernement a décidé de promouvoir diverses actions de soutien aux petits entrepreneurs de la commune. La conseillère à la promotion économique et au commerce, Mayte Roldán, l'a expliqué. L'action la plus importante a été la promotion d'une aide financière aux indépendants et aux PME, dotée d'un budget municipal de 125.000 25.643 euros et d'un autre poste de 1.775 XNUMX euros par le Conseil provincial d'Alicante. Plus de cinquante petits entrepreneurs locaux en ont bénéficié, avec une aide qui pourrait atteindre XNUMX XNUMX euros si les deux lignes étaient demandées.

D'autres actions importantes en termes de développement économique ont été l'exonération du paiement de la redevance terrasse en 2020 et 2021, les lots en bons à dépenser dans les commerces de proximité ou la campagne de Noël dotée de 5.000 euros en lots de 10, 25 et 50 euros. Par ailleurs, un recensement des activités sédentaires a également été réalisé, ce qui permettra d'élaborer une feuille de route en matière de développement des entreprises.

Culture, tourisme et égalité

De son côté, le Conseiller à la Culture, au Tourisme et à l'Égalité, Víctor Bisquert, a fait le point sur les actions en la matière, soulignant le soutien à l'une des grandes victimes, comme la culture. Ainsi, après l'état d'alerte, il s'est investi dans des actions culturelles, d'abord électroniquement avec «Estiu literari en xarxa», puis en personne avec la programmation «Agost a la fresco». En outre, 100% des accords avec les associations locales ont été maintenus malgré le fait de ne pas pouvoir offrir toutes les activités convenues et le Prix de la recherche Puig Llorença a été relancé 12 ans plus tard.

En termes de tourisme, il y a eu un été chargé avec le contrôle d'accès à Cala del Moraig qui, malgré quelques inconvénients et échecs dans l'application de réservation, a finalement été un succès grâce au personnel, à la police et à la protection civile. . De même, en voyant l'essor de la nature et du tourisme expérientiel, le «Museu al Vent» a été promu, avec des itinéraires urbains, des audioguides vers les points d'intérêt de la commune, une réalité virtuelle 360º, etc. Il vise également à valoriser la «pêche» avec différentes actions.

De même, dans le domaine de l'égalité, d'importants projets ont été développés, comme le documentaire «Les nostres mares», la première campagne LGTBI Pride de la municipalité ou les plans d'égalité.

Améliorations de la gestion et des installations sportives

Le maire, au nom du conseiller pour les sports, Toni Colomer, qui n'a pas pu être présent pour des raisons personnelles, a détaillé les améliorations dans le sport. En premier lieu, il a mis en évidence le changement de direction pour compenser les pertes de 250.000 50 euros chaque année. Ainsi, avec des accords de collaboration avec des associations sportives, des économies de XNUMX% ont été réalisées, une augmentation de l'offre sportive et la régularisation des recrutements dans ce domaine.

De plus, les installations ont été améliorées avec une nouvelle salle de classe polyvalente qui a réussi à centraliser toute l'offre dans le centre sportif; investi dans la piscine pour améliorer la qualité de l'eau, la climatisation et l'efficacité énergétique; Un contrôle d'accès numérisé sera mis en place en 2021 et le parking (100 nouvelles places) et les installations seront agrandis grâce à l'achat et à la location de deux lots attenants.

Miguel Ángel García a également profité de l'occasion pour passer en revue l'héritage que l'équipe gouvernementale actuelle a constaté au moment de gouverner, avec de nombreuses irrégularités en matière de contrats et de protection des données; le chaos des antennes de légalité douteuse à Puig de la Llorença, les problèmes de circulation causés par l'absence de plan de mobilité que le gouvernement précédent aurait dû exiger de l'école Lady Elizabeth et son absence de licence environnementale ou le déficit historique de infrastructures municipales, entre autres.

Gestion de l'eau

Concernant le Consortium Aguas Teulada - El Poble Nou de Benitatxell, le premier maire a avancé que la transition vers une entreprise publique pour la gestion de l'approvisionnement en eau était à l'étude, mais a souligné que cette transformation doit se faire de manière très réfléchie et organisé, et que le faire maintenant "serait un suicide" parce que le consortium n'a pas la structure organisationnelle appropriée. La prévision est de réaliser ce changement dans quatre ou cinq ans et d'assurer «à jamais, même en cas de sécheresse, un approvisionnement en eau de qualité».

«Lorsque nous avons présenté notre projet, nous étions convaincus que ce serait un avant et un après pour notre municipalité. Parce que nous avons beaucoup à apporter, nous ressentons ce que nous faisons et nous voulons faire de notre mieux pour avoir des gens meilleurs. Nous sommes sûrs que nous y parviendrons même si les débuts n'ont pas été faciles. Malgré l'héritage et les obstacles, nous continuerons à laisser notre peau pour faire avancer ce grand navire », a conclu García, qui n'a pas voulu rater l'occasion de remercier tous les fonctionnaires et citoyens pour leur comportement exemplaire cette année difficile et se souvenir José Antonio Ivars, «qui prend soin de nous où qu'il soit».

Laisser un commentaire

    28.136
    1.931
    8.308
    604
    Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour vous proposer des publicités personnalisées et collecter des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre Politique de cookies.