Aspanion et Isabel Martí, récompensées par le prix 9 d'octobre 'Vila de Xàbia'

La valeur, les efforts, le travail et la livraison ont été récompensés aujourd’hui à Xàbia par la remise des prix 9 d’Octubre Vila de Xàbia. L'association Aspanion, dédiée au soutien des familles d'enfants atteints de cancer, dont le conseil local se trouve à Xàbia et à la balladora, Isabel Martí, a été récompensée par ce prix. Aspanion pour ses valeurs de solidarité et Isabel pour sa valeur civique ont été très heureux de cette reconnaissance.

Une reconnaissance qui montre à la société son dévouement aux autres, à la lutte pour aider et faire connaître nos racines. Et c'est ainsi que l'acte a commencé aujourd'hui, avec la représentation de deux balladors du groupe Danses Portitxol, dans la salle plénière de l'hôtel de ville, et présenté par la reine du festival de Fogueres de Sant Joan 2019, Inés Doménech.

Aspanion a été créé à 1985 au niveau de l'État, mais à Xàbia, il y a trois ans, il est localisé par Madelane Powell, présidente de l'association au niveau local et membre de la famille qui a connu une situation difficile. Depuis lors, Aspanion Xàbia collabore à différents événements pour collecter des fonds et apporter une aide et un soutien psychologique aux familles dans le besoin, a déclaré Vicenta Torres, membre de l’Association.

Powell, qui a sincèrement remercié ce prix, l’a reçu de la main du président Maire de Xàbia, José Chulvi et a souligné son travail pour continuer à se battre.

Dans le prix des valeurs civiques, l'hommage a été rendu à Isabel Martí, née à Xàtiva mais voisine de Xàbia depuis plus de 30 ans. C'est elle qui a fait croître l'activité culturelle valencienne et, avec elle, El Grup de Danses Portitxol.

Empar Bolufer Elle a été chargée de faire sa présentation, vantant son agitation et son excellent travail pour la passion de la danse et des traditions. Martí a reçu avec enthousiasme le prix Vila de Xàbia du premier maire.

En plus de féliciter les lauréats, Chulvi a consacré quelques mots à l'écrivaine et enseignante Carme Miquel, décédée en juin.

José Chulvi a critiqué le gouvernement central pour manque de financement, "Les Valenciens se sentent prisonniers d'une situation financière insupportable, sans entendre nos demandes, sans les ressources qui nous correspondent et sans un gouvernement stable qui pallie ces carences."

Le maire a demandé l'abrogation de la loi de rationalisation de l'administration "Un piège législatif qui punit les conseils municipaux de ne pas être en mesure de dépenser leur propre argent, de ne pas voir comment cela toucherait les gens et de ne pas fournir les services aussi bien que nous pourrions."

articles connexes

Commentaires sur "Aspanion et Isabel Martí, récompensées par le prix 9 d'octobre 'Vila de Xàbia'"

(Obligatoire)

26.478
1.700
4.710
435
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour vous proposer des publicités personnalisées et collecter des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre Politique de cookies.