Jávea.com | Xàbia.com
Rechercher

« Face à la démagogie, la transparence »

20 de janvier de 2024 - 13: 46

L'équipe gouvernementale de Xàbia parle des PAI Capsades :

Quand quelqu'un est en politique, la première chose à prendre en compte est l'honnêteté, c'est pourquoi le gouvernement veut vous parler de la véritable gestion urbaine que nous réalisons.

De notre côté, nous souhaitons donner un coup de fouet au service de l'urbanisme, un service dont chacun sait qu'il a besoin d'un grand coup de pouce et de revitalisation. Pour mener à bien cette régénération et ce changement, un axe clé est nécessaire : la participation citoyenne.

Compte tenu des manipulations qui veulent être faites au PAI Capsades, il faut expliquer qu'il ne s'agit pas d'un projet urbain en cours de traitement administratif, c'est un terrain aménageable et cela est indiqué à la fois dans le Plan Général de l'année 90, et dans la proposition de plan général structurel que le gouvernement de José Chulvi approuvé en 2019, le maintenant comme terrain aménageable. En 2019, il y avait la possibilité de déclasser ledit terrain pour empêcher son développement urbain, mais ceux qui le pouvaient ne l'ont pas fait, ce qui suggère qu'ils l'ont considéré comme viable et optimal pour leur développement urbain, et telle a été leur décision, qui aujourd'hui ils semblent nier… ou démagogie. Il est très grave de jouer avec la sécurité juridique à laquelle ont droit les propriétaires, en classant un terrain comme constructible et en refusant ensuite son aménagement lorsqu'il en fait la demande. Dire une chose et le contraire, selon le moment, est pour le moins de la démagogie, et lorsqu'il s'agit de la confiance légitime des propriétaires basée sur les normes approuvées, cela peut devenir arbitraire.

Face à cette réalité urbaine, les propriétaires du terrain intéressés à le développer dans le futur ont demandé un rapport technique qui détaille l'opportunité de demander ou non le démarrage de ce PAI. Et à cause de cet intérêt des propriétaires, ce gouvernement, avant que quoi que ce soit ne soit traité, l'a porté au Consell d'Urbanisme, afin qu'il puisse être expliqué, connu, donné un avis et positionné sur la viabilité ou non de ce PAI. pour notre commune, un PAI qui est inscrit dans le règlement d'urbanisme.

Puisque le gouvernement actuel gère le service d'urbanisme, c'est par l'intermédiaire du Consell d'Urbanisme, et pour la connaissance de tous les habitants de Xàbia, que sont et seront exposés les projets et œuvres importants de notre municipalité, et où ils seront être consulté auprès de cet organisme de participation avant toute procédure administrative. Les projets ne seront pas portés au Consell une fois terminés pour en rendre compte, comme cela se faisait, ils seront portés avant leur traitement administratif pour débat et connaissance.

Par conséquent, nous le répétons, il n'y a pas de PAI approuvé, ni en cours, seule une consultation citoyenne a été réalisée pour débat entre les voisins. Il n'y a rien de plus, mais il semble faux que le PSOE ait considéré qu'il n'était pas intéressant que ce terrain soit aménageable, car il ne l'a pas déclassé alors qu'il aurait pu le faire. Peut-être que le Psoe a pris l’habitude de changer trop souvent ses critères.

Face à cette démagogie, le gouvernement fait toujours preuve de transparence et c'est pourquoi nous voulons dire qu'on demande une autre procédure foncière urbaine qui compactera la ville, qui consolide et unifie les centres urbains et qui dispose d'une réserve de propriété publique. logement protégé de 7.668,50 2mXNUMXt, donc urbanisme, oui, mais avec transparence, légalité et bon sens.

Notre engagement a toujours été d’achever la périphérie urbaine et de promouvoir le logement social.

Commentaires 12
  1. Observateur JVF. dit:

    La question urbaine à Xabia est un peu chaotique historiquement parlant et tant qu’il y aura des intérêts de ceux qui peuvent influencer ceux qui décident dans quelque sens que ce soit, nous continuerons à vivre et à devoir admettre des injustices qui nous rendent impuissants.
    On ne peut pas accepter qu'en raison du simple caprice de quelques trois quarts des patrons, ils aient le pouvoir de disqualifier certains terrains aménageables (SUNP) - et en tant que tels, ils sont acquis - et transformés en terrains classés ZONE INONDABLE, sans valeur pour Plus d'informations sont appelées PLA 1. Il semble que ceux adjacents à moins de 20 mètres et avec les mêmes caractéristiques de situation n'existent aucun des effets mentionnés ci-dessus et en fait des parcelles ont été aménagées sur lesquelles sont construits plusieurs blocs d'habitation.
    Cet écrit tente seulement de montrer que selon l'influence de ceux qui décident, les résultats ne seront plus jamais les mêmes et ce n'est pas une fiction car je le vis à la première personne. C'est une pure blague et voici à quoi ressemblent nos cheveux.

  2. sauver dit:

    Hé, les habitants de Chulvi
    que je n'ai pas répondu à la lettre de l'équipe gouvernementale
    re à dire
    Je n'avais aucune honte

  3. Marie dit:

    Une salve d'applaudissements pour l'équipe gouvernementale. Applaudissements pour affirmer qu'il y a eu trop d'années d'absence de critères d'urbanisme, de sécurité juridique, d'arbitraire et de manque de bon sens, et applaudissements pour affirmer qu'on ne peut pas gouverner avec démagogie, et donc sans transparence.

    Face à cette nouvelle situation de transparence louable, il est nécessaire de demander au gouvernement municipal ce qu'il pense du fait que l'architecte municipal Morera reste à son poste, plus de douze ans après avoir construit une maison sur un terrain protégé à Granadella, à Javea, en tant qu'architecte et un officier municipal. Des faits rapportés par des membres de l'équipe gouvernementale, lorsqu'ils se trouvaient dans l'opposition lors de nombreuses séances plénières. Parce que le lait blanc et en bouteille est du lait.

    Un citoyen fatigué de se faire mentir

    • Carlos dit:

      Cela sent déjà étrange que "pour une raison quelconque" cet architecte puisse enfreindre les lois et faire ce qu'il veut.
      Ça sent bizarre…

  4. Juillet dit:

    Cette ville a besoin de logements pour vivre, pas pour passer des vacances !

  5. Bart les gens dit:

    Il y a quelques jours, la Mairie a annoncé que Javea avait obtenu le titre de "municipalité touristique", j'étais un peu confus, je pensais..., oui, nous le sommes déjà !, mais bon, c'est toujours bon de le rappeler. de temps en temps. Parmi les raisons pour lesquelles nous avions obtenu une récompense si précieuse, le conseil a avancé (je cite mot pour mot) ; "Le titre nous permet de certifier que Xàbia répond aux critères de durabilité." DURABILITÉ, quel beau mot, et comme il est beau sur le papier…
    Quelques heures plus tard, grâce à la plainte du PSOE, nous avons appris que la Mairie était en train de traiter un PAI, un macro-projet urbain qui dévastera 30.000 25 mètres carrés supplémentaires de notre territoire et impliquera la construction de XNUMX chalets unifamiliaux. . Et je me demande; Qu’entend ce conseil municipal par DURABILITÉ ?

    Je préfère le mot COHÉRENCE, cohérence dans le discours, cohérence dans les actions.

  6. Tu ne trompes personne dit:

    Bon sang, ils n'ont aucune idée de ce qu'est la honte des autres.

    Chulvi est et a été la pire chose à Jávea à ce jour.

    Il le sait, tous ceux qui le suivent le savent, nous savons tous qui ils sont et les extraterrestres le savent.

  7. indépendant dit:

    Ni Moragues ni Monfort n'ont réagi et n'ont jamais agi comme l'illustre Chulvi, lorsqu'ils ont cessé d'être maires. Ils avaient leur métier, au-delà de Papa Partido.
    Le PSOE mérite de meilleurs agents.

  8. Ciudadano dit:

    Quelque chose à clarifier, Chulvi et les gouvernements précédents ?
    Nous sommes fatigués de vos déclarations et de votre manière de vous opposer.
    Ça suffit!!!!


28.803
9.411
1.020