Jávea.com | Xàbia.com
Rechercher

550 ans de « Les trobes en lahors de la Verge María », le premier livre imprimé dans la péninsule ibérique

11 de février de 2024 - 01: 22

Ce jour-là, le 11 février, mais en 1474, il fut publié 'Les lampes en lahors de la Verge María' étant la première œuvre littéraire imprimée dans la péninsule ibérique. Il y a 550 ans on publiait : "les obres o trobes... dans la xicotete ville de Valencia, joie pour tous les trobadors, le onzième jour du mois de février, jour de la naissance de Nostre Senyor mille quatre cent soixante-dix -quatre."

La relation entre Gutenberg de Mayence et Valence a conduit l'imprimeur Lambert Palmart et son épouse Leonor Eiximenis à installer leur imprimerie à Valence, près du Portal de Valldigna. Il a l'honneur d'être la première œuvre littéraire imprimée dans la péninsule ibérique qui a utilisé une innovation grâce à l'utilisation de caractères humanistes ou romains, abandonnant les caractères gothiques qui étaient courants.

Le vice-roi Lluis Despuig a voulu honorer la Vierge Marie et pour organiser le concours, il a chargé le poète Bernat Fenollar de le développer, qui a rédigé l'affiche ou l'appel. Les poèmes devaient comporter cinq strophes et une dédicace, mais ils étaient libres de choisir le style et la langue.

45 poètes étaient présents et nous ont laissé 45 compositions. Quarante écrits en valencien, quatre en catellano et un en toscan. Le texte a été conservé à la bibliothèque du couvent royal des prêcheurs de Valence, mais a ensuite été transféré à la bibliothèque universitaire de Valence.

Selon M. Sanchis Guarner, la première édition en fac-similé a été réalisée en 1945 par Editorial Hemeroscopea dans une luxueuse édition réduite (seulement 250 exemplaires) destinée aux bibliophiles. Sur sa couverture était indiqué : « Les trobes en lahors de la Verge María », réimprimé, en fac-similé du livre original, sous la direction de Vicente Escriva, docteur en lettres de l'Université Complutense. Valence. 1945'.

Pour réaliser cette publication, ils ont convaincu le directeur de la Bibliothèque universitaire de Valence, José María Ibarra y Folgado, de certifier la correspondance exacte du fac-similé avec l'original du texte, sa taille et sa forme. Ibarra fait référence sans marchander à l'audace des éditeurs dans leur magnanimité pour l'attention exquise que la rédaction Hemeroscopea a portée à chaque détail sans ménager le travail ni les inconvénients, le soin et les vérifications et souligne l'éditeur cultivé Ramón Llidó et tous ceux qui participent à la reproduction. qui ont pris Cela commence avec un enthousiasme impossible à décrire, mais que j'ai vu, du directeur littéraire Vicente Escriva au dernier apprenti qui a transporté des matériaux, en passant par les magiciens de l'artisanat valencien qui ont atteint le prodige technique.

Dans les années 40, Ramón Llidó et Vicente Escriva fondent la maison d'édition Hemeroscopea. Le nom fait référence au nom Hemeroscopio avec lequel Avieno parle de cette côte est et sud. Strabon nous parle également d'Hemeroscopea, qui est un point très fortifié pour la piraterie, visible de très loin des marins : on l'appelle Dianium. Figueras Pacheco indique qu'entre Dénia et Jávea seulement la moitié le Montgo, ce qui aurait très bien pu être le point qui a donné le nom d'« observatoire ou tour de guet du jour », ce que signifie le champ d'application du journal.
des Grecs donc ce nom aurait très bien pu être donné à la population qui vivait au sud ainsi qu'à celle qui était bâtie au nord.

Références

  • Les trobes aux heures du Verge María et les débuts de l'imprimerie à Valence. Rogle, n° 209, février 2024 par Mª AMC
  • Chabas, Roque. Histoire de Denia. Alicante 1985.
  • Ibarra et Folgado, José María. Les lampes en lahors de la Verge María Nouvelles de l'impression du premier incunable espagnol. Valence 1945. Éditions Hemerosopea.
  • Rubio Alcover, Agustín. Vicente Escriva Film d'une Espagne. Éditions de la cinémathèque. Valence, 2013.
  • Sanchis Guarner, M. Les lampes en lahors de la Verge María (Valence 1974)
  • Il a édité un fac-similé avec une étude préliminaire et l'a transcrit. Valence. 1974

Juan Bta. Bas Codina

Laisser un commentaire

    28.803
    0
    9.411
    1.020